Sébastien Ronsse RESIDENCE LUMIERE D’ENCRE – 2018

Commentaires fermés sur Sébastien Ronsse RESIDENCE LUMIERE D’ENCRE – 2018 FotoLimo 2018

Photographe plasticien en résidence à la galerie Lumière d’Encre (www.lumieredencre.fr) en partenariat avec le Pays d’Art et d’Histoire Transfrontalier Vallées Catalanes / Valls Catalanes (www.valleescatalanes.orgwww.vallscatalanes.org), il explore l’activité humaine et son impact sur le paysage, tout en testant la frontière entre le Vallespir et le Ripollès et sa représentation au-delà de la ligne. Ce territoire transfrontalier, qui alterne montagnes et vallées, engage un réseau d’échanges, de circulations, d’industries et de pensées qui façonnent spécifiquement ce paysage. Cet espace commun est-il une réalité partagée, un instrument ou une vision ? A partir de cette réflexion, il a élaboré tout un travail de recherche photographique qui sera également présenté lors des Journées Européennes du Patrimoine.

 

Je suis photographe plasticien, travaillant à Toulouse. En tant que photographe j’exploite les possibilités du numérique pour une plongée immersive dans l’univers de la friche, du monde industriel. Au début dans les usines textiles du Nord où ma famille a vécu et a travaillé pendant trois générations ; puis, petit à petit, j’ai pris conscience de cette richesse patrimoniale et aussi de cet espace de réflexion et d’activité qu’est la friche dans notre époque contemporaine.

 

J’ai exposé en 2011 à U4 sur le site du haut fourneau ma toute première série « Jachère », un documentaire photographique autour du regard porté sur l’usine dans le Nord et en Lorraine. En 2013, les rencontres photographiques de Solignac commandent la série « Chronique », un documentaire autobiographique, et photographique des années dans les friches. En tant que plasticien je travaille aussi le support de la photographique et en particulier le papier. Je le crée, le modèle pour en faire une nouvelle source de point de vue différent de la photographie.

 

Je suis inspiré par de nombreux courants ou photographes, notamment par l’école de Düsseldorf ou la photographie pictorialiste. En 2016 j’ai mené une création collective avec 10 adolescents dans la commune de Belin-Béliet pour interroger leur rapport à leur espace quotidien et comment ils le perçoivent et pourraient le percevoir. Les jeunes ont été immergés dans la photographie : de la prise de vue jusqu’à la monstration.

 

En 2018, je suis en résidence à l’Espace Arthur Batut (www.espacebatut.fr) dédié aux photographies aériennes et contemporaines. J’inaugure le festival À Ciel Ouvert, pour créer un parcours photographique intérieur / extérieur, intitulé « les 31 faces de l’usine ».

 

 

Site internet : sebastienronsse.jimdo.com

 

ES :

 

Fotógrafo plástico residente en la galería Lumière d’Encre (www.lumieredencre.fr) en colaboración con le Pays d’Art et d’Histoire Transfrontalier Vallées Catalanes / Valls Catalanes (www.valleescatalanes.orgwww.vallscatalanes.org), explora la actividad humana y su impacto en el paisaje, mientras examina la frontera entre Vallespir y Ripollés y su representación más allá de una línea. Este territorio transfronterizo, que alterna montañas y valles, involucra una red de intercambios, circulaciones, industrias y pensamientos que dan una forma específica a este paisaje. ¿Es este espacio común una realidad compartida, un instrumento o una visión? A partir de esta reflexión, ha elaborado un trabajo completo de investigación fotográfica que también será presentado durante las Jornadas Europeas del Patrimonio.

 

Soy un fotógrafo plástico que trabaja en Toulouse. Como fotógrafo aprovecho las posibilidades del mundo digital para sumergirme en un territorio vacío, del mundo industrial. Al principio en las fábricas textiles del norte donde mi familia vivió y trabajó durante tres generaciones; Luego, poco a poco, me di cuenta de esta rica herencia y también de este espacio de reflexión y actividad que es el páramo en nuestra era contemporánea.

 

Expuse en 2011 en U4 mi primera serie “Jachère”, un documental fotográfico sobre las perspectivas de las fábricas en el norte y en Lorraine. En 2013, las reuniones fotográficas de Solignac albergaron la serie « Chronique », un documental autobiográfico y fotográfico de los años en los páramos. Como artista visual también trabajo en fotografía y especialmente en papel. Creo el modelo para tener un punto de vista diferente en la fotografía.

 

Me inspiran muchas corrientes y fotógrafos, especialmente la escuela de Düsseldorf o la fotografía pictorialista. En 2016 hice una creación colectiva con 10 adolescentes en la comuna de Belin-Beliet para cuestionar su relación con su espacio diario y cómo lo percibían o podrían percibirlo. Los jóvenes se sumergieron en la fotografía: desde el disparo hasta la muestra.

 

En 2018, hice una residencia en à l’Espace Arthur Batut (www.espacebatut.fr), dedicado a la fotografía aérea y contemporánea. Inauguro en Open Skies Festival, para crear un recorrido fotográfico interior / exterior, titulado «  les 31 faces de l’usine” .

 

 

Web: sebastienronsse.jimdo.com

Comments are closed.