APPELEZ-MOI VICTORIA – Camille Carbonaro (France)

Commentaires fermés sur APPELEZ-MOI VICTORIA – Camille Carbonaro (France) FotoLimo 2019

Appelez-moi Victoria est une archéologie visuelle qui explore les notions de mémoire, de généalogie et d’exil: un questionnement lié aux conséquences de l’immigration Italiennes en France. Camille Carbonaro aborde la construction de soi, la recherche de ses racines et l’exploration de ses traces et névroses mémorielles. Entre réalité et fiction, une enquête et une quête personnelle : psychiques et mystiques sur ses origines lointaines, évaporées, disparues, qu’elle compose à partir des fragments d’histoires d’enfants d’immigrés. C’est à travers la psychogénéalogie et la psychomagie théorisées par Alexandro Jodorowsky qu’elle interroge les zones floues et oubliées de sa mémoire familiale. Appelez-moi Victoria est un hymne aux récits et aux racines loin du patriotisme et nationalisme exubérants, qui interpelle des notions liées à l’immigration toujours sensibles de nos jours. Ce projet est la recherche d’un héritage émotionnel, les traces d’un rite de passage jamais vécu mais qui laisse sur son chemin des marques sur les générations suivantes.

Pourquoi délaisser ses racines à la frontière ?
Enfants de l’exil, de quoi hérite-t-on?

Née en 1989 à Marseille, Camille Carbonaro vit et travaille à Bruxelles. Elle est photographe, relieuse, fondatrice des éditions Macaronibook et de la plateforme EATMYPAPER : salon d’auto-édition et animation d’ateliers autour de l’objet-livre. Après une formation théorique en photographie à l’Université Paris VIII puis en image documentaire à l’ESA le Septantecinq à Bruxelles, la question de l‘image-document s’est vite installée au travers de ses séries. Ses projets s’articulent entre fiction, réalité et poésie. Identité, mémoire et construction de soi sont les thèmes abordés : photographies et récits brodent divers scénarios et modélisent une recherche sur l’évolution sociale. Camille Carbonaro a exposé à Bruxelles, Berlin, Toulouse, Milano Photo Week 2018 et C/O Berlin, Les Rencontres d’Arles, Le Bal et Fotofestiwal Lodz dans le cadre de l’exposition itinérante Belge « Fusée de la Motographie ».

https://camillecarbonaro.com/

Marché couvert de Portbou

Comments are closed.